Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 11:57

Zurich (awp) - Les activités de fusions et acquisitions (M&A/Mergers and Acquisitions) en Suisse ne devraient augmenter que de façon "modérée" au cours des trimestres à venir car la situation économique ne donne aucun signe de nette amélioration, selon une étude publiée vendredi par Ernst & Young.

Dans un proche avenir, le marché suisse des fusions et acquisitions sera encore essentiellement alimenté par des transactions stratégiques impliquant des PME (petites et moyennes entreprises), estime la société de révision.

Les marchés des actions sont devenus plus volatils. A cause des turbulences économiques (crise de l'euro), les conseils d'administration et les actionnaires vont probablement attendre que la volatilité s'atténue et que les perspectives économiques globales s'éclaircissent pour s'engager dans des transactions plus importantes.

Ernst & Young estime cependant que la bonne performance du CHF, notamment face à l'euro, pourrait avoir dans un proche avenir des effets positifs et entraîner une hausse des activités de fusions et acquisitions en Suisse.

En effet, l'euro est "historiquement bas", relève la société de révision et les évaluations sur le marché suisse et les marchés des actions dans le monde ont baissé au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent. "Cette situation pourrait stimuler les transactions internationales avec les entreprises suisses", estime Jürg Stucker, responsable de Mergers and Acquisitions chez Ernst & Young Suisse, cité dans le communiqué.

Au deuxième trimestre, le volume des transactions a enregistré une "baisse considérable de plus de 50%" par rapport à l'année précédente, même si le nombre de ces transactions est resté "stable". Les transactions stratégiques demeurent la principale source des activités de fusions et acquisitions en Suisse.

Pour ce qui est du nombre de transactions, ce sont les secteurs des services financiers et des médias (19% de l'ensemble des opérations de fusions et acquisitions en Suisse) ainsi que les secteurs des technologies et des télécommunications (18%) qui ont été les plus actifs au deuxième trimestre.

Les grandes opérations de fusions et acquisitions estimées à plus de 250 mio USD ont diminué; on en dénombre quatre pour le deuxième trimestre et sept au trimestre précédent. Deux de ces quatre transactions ont été annoncées par ABB.

Selon Ernst & Young, cette baisse des transactions est un signe de la relative réticence des entreprises à opérer des transactions de grande ampleur face à la volatilité accrue des marchés des actions.

 

Source (Romandie News)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche