Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Cette fois-ci, je vais prendre un exemple concret.

Deux Entreprises (A et B) décident de fusionner. Elles exercent le même métier, à savoir la fourniture et la livraison de consommables informatiques (ramettes de papier, toner, etc…). La seule différence réside dans leur clientèle cible : A distribue aux particuliers, professions libérales et commerçants, alors que B cible les TPE, PME et Grands Comptes.
Ces deux Entreprises sont donc parfaitement complémentaire, et la FUSACQ répond à une stratégie d’élargissement de marché. La stratégie opérationnelle de M&A retenue est une fusion complète.
Tout est donc juste et parfait.
Ces deux Entreprises ont déjà cartographié leurs processus et leurs SI respectifs.
Dans la suite de cet article, je vais volontairement me focaliser uniquement sur l’Administration des Ventes (AdV) qui fait partie, comme nous le savons tous, du « SI Distribution ».
A l’analyse des cartographies, il n’apparaît aucune différence entre les deux Entreprises, hormis des différences d’outils informatiques d’AdV (progiciels).
L’AdV prend les même informations en entrée et génère également les mêmes informations en sortie que ce soit chez A ou chez B, selon ces cartographies.
En sortie de l’AdV j’ai une information « commande » qui va à la facturation et une information « commande » qui va à la logistique (gestion des stocks, packaging de la commande, routage, livraison, …).
Merveilleux ! Je suis dans le monde d’Alice, et je vais fusionner les SI au prix d’une simple migration de données.
Oui mais non… Si on part comme cela « bille en tête » on court directement à la catastrophe.


Ce qui n’était pas perceptible dans les cartographies, c’est une différence fondamentale (je vais volontairement utiliser un langage de consultant) :
la sémantique de l’attribut « adresse » des objets « commande » n’est pas la même entre A et B.
En effet, A, qui ne fournit que des particuliers, professions libérales et commerçants, envoie la facture au lieu de livraison, alors que ce n’est pas forcément le cas de B. On peut donc avoir une double adresse dans la commande, ou des adresses différentes (adresse de livraison et adresse de facturation). Mais surtout, dans le modèle de données, on a plusieurs adresses liées, directement ou indirectement, entre elles.
En effet, les Grands Comptes sont généralement multi-sites, avec certains services, comme la comptabilité, qui sont centralisés. La livraison s’effectue donc sur un site, et la facturation doit être adressée ailleurs.
J’ai donc une information « commande » qui n’est pas la même entre la facturation et la logistique (qui est le cœur de métier des Entreprises A et B).
Il existe des cas encore plus complexes, mais je vous fais grâce des détails.
Les cartographies ne faisaient pas apparaître cette différence fondamentale. Fusionner les modèles métier dans ce cas de figure va immanquablement conduire à une catastrophe.

 

Comment éviter cette chausse-trappe ?
Tout simplement en sortant de sa tour d’ivoire, en quittant le travail théorique pour aller sur le terrain et rencontrer les utilisateurs.
Je prends un utilisateur de l’Entreprise A que je fais travailler sur l’outil informatique de l’Entreprise B, et je relève les points qui le bloquent dans le déroulé de son processus de travail, tant quotidien qu’exceptionnel. Je fais la même chose avec un utilisateur de l’Entreprise B sur l’outil informatique A.
Et voilà. Je sais maintenant si je peux effectuer ou non une fusion de l’outil d’Administration des Ventes des deux Entreprises.
Décider quel outil unique conserver est un autre problème que je développerais dans un autre article.

L’essentiel est de ne pas fusionner des choses incompatibles en pratique, alors qu’elles sont compatibles sur le papier.
Comme d’habitude « Ne jamais oublier qu’il existe des utilisateurs ».
Une étude théorique ne peut remplacer le besoin des utilisateurs finaux. Ceci est valable quelle que soit la taille de l’Entreprise, et quel que soit le Cabinet de Conseil.


Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche