Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 09:49

Les données de mergermarket indiquent que les opérateurs en France pourraient finalement être tirés d’affaire après une période de baisse d’activité sans précédent tout au long de la crise financière.
Au cours des neuf premiers mois de 2010, l’activité de Fusion et Acquisition (M&A) a augmenté de 363 % en valeur et 140 % en volume comparé à la même période de 2009. Le méga deal fait également son retour avec 17 transactions supérieures à 500m d’€ annoncées jusqu’à présent pour 2010 contre seulement 10 en 2009.
Le Club Fusion et Acquisition français de mergermarket s’est tenu hier à l’hôtel Ritz à Paris, réunissant des figures majeures de la communauté des opérateurs pour des tables rondes sur le paysage des M&A en France. Malgré les chiffres optimistes, Ronald Kent, Executive Vice President, Head of International Listings, for Europe, the Middle East and Africa (EMEA ) and Asia, NYSE Euronext, a lancé un avertissement lors de son discours d’ouverture:
« L’activite de fusion/acquisition a fortement rebondi en France par rapport au bas de cycle des annees précédentes et les acquereurs se montrent plus actifs. Neanmoins, l’environnement de financement de ces operations demeure selectif; à l’exception des transactions de qualite indiscutable, les sources de financement sont rares et les conditions d’octroi de ces financements difficile s. Nyse Euronext croit fermement que l’appel public à l’épargne peut être une source importante de financement des fusions/acquisitions dans le cycle economique a venir. »
Blanca Riemer, rédactrice M&A française de mergermarket, était optimiste. Elle a analysé l’ensemble de l’année 2010 jusqu’à aujourd’hui et a rapidement présenté l’avenir des M&A en France.
L’activité fusions et acquisitions a repris de plus belle en France cette année, surtout au niveau des entreprises réalisant des opérations internationales telles la prise de contrôle par GDF Suez d’International Power, l’acquisition par Honeywell de Sperian ou la tentative en cours du géant de la pharmacie Sanofi de s’emparer de Genzyme aux Etats-Unis. Les Private Equity ne sont pas en reste, qui font tourner leurs actifs, telle la mise en vente par PAI de Yoplait. Vu l’abondance des liquidités au sein des Private Equity, le mouvement devrait se poursuivre avec force en 2011. »
Le Club Fusion et Acquisition français est un événement, accessible sur invitation uniquement, destiné à susciter des discussions et développer des réseaux parmi les grands décideurs français, qu’il s’agisse de conseillers ou d’entrepreneurs. L’événement était soutenu par Herbert Smith, Financial Dynamics et IntraLinks.

 

Source (Mergermarket via News-Banques.com)

Partager cet article

Repost 0
L. Martinez - dans News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche