Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 05:46

Selon un sondage Viavoice pour l'ACFCI, Grant Thornton et «Les Echos», 63% des chefs d'entreprise se disent directement touchés par la crise et plus d'un tiers n'envisagent pas son terme avant mi-2011. Dans ce contexte, ils hésitent entre réduction des déficits publics et soutien à la croissance.

FRÉDÉRIC SCHAEFFER, LES ECHOS

 

Plus le temps passe et plus la perspective d'une sortie de crise s'éloigne pour les chefs d'entreprise… Selon un sondage réalisé par Viavoice pour l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI), le cabinet d'expertise comptable Grant Thornton et «Les Echos», les dirigeants d'entreprise sont de plus en plus inquiets sur l'évolution de la situation économique. Désormais, 70% des patrons interrogés se disent pessimistes sur la croissance dans les mois qui viennent. C'est bien plus (+7 points) que lors de la dernière enquête, en janvier, qui avait pourtant déjà témoigné d'une dégradation de leur moral, mettant fin à trois trimestres d'embellie.

«Ce très mauvais résultat s'inscrit dans un triple contexte de la publication d'un taux de croissance plus décevant que prévu au premier trimestre [+0,1 % selon la première estimation de l'Insee, NDLR], des fragilités financières européennes qui persistent en dépit du plan de sauvetage, et des mesures d'austérité ou de rigueur adoptées en France, mais également en Espagne, au Portugal et, bien évidemment, en Grèce», écrit François Miquet-Marty, directeur associé de Viavoice.

Limiter les dépenses de fonctionnement

Ce sentiment s'appuie notamment sur le vécu quotidien des chefs d'entreprise interrogés : 63% d'entre eux estiment que leur société est directement touchée par la crise, soit plus que l'an dernier à la même époque (60%), au moment où la France sortait tout juste de la récession. Principales raisons évoquées : des commandes moins nombreuses, des perspectives qui se dégradent et des clients qui négocient davantage les prix. «La crise est longue pour des PME qui ont déjà réalisé des économies, se retrouvent avec des situations de trésorerie tendues et qui n'ont pas de visibilité», explique Jean-Jacques Pichon, associé chez Grant Thornton.

Face à cette situation, les dirigeants vont continuer à chercher à limiter leurs dépenses de fonctionnement (pour 82% d'entre eux) au cours des prochains mois. Signe plus inquiétant, plus de la moitié disent vouloir réduire les investissements, ce qui va à l'encontre d'une récente enquête de l'Insee auprès des industriels qui disaient, eux, anticiper un rebond de leurs investissements cette année.

Fortes inquiétudes en matière d'emploi

Plus rassurant, 86% des dirigeants n'envisagent pas, pour autant, d'effectuer des licenciements, et les deux tiers des sondés ne comptent pas réduire leur nombre de CDD ou d'intérimaires. «Les destructions d'emplois pourraient avoir touché le fond, même si ce n'est pas pour autant que l'on va en créer», poursuit Jean-Jacques Pichon. De fait, la moitié des chefs d'entreprise comptent reporter ou supprimer des recrutements au cours des prochains mois, et leurs inquiétudes en matière d'emploi restent très élevées (75%).

Pas étonnant, donc, qu'ils n'anticipent pas de sortie de crise imminente. Celle-ci n'interviendra pas avant le second semestre 2011 (pour 37% d'entre eux), voire «plus tard» (29%) «Il y a un an, une large majorité d'entre eux (61%) estimaient que la crise actuelle atteindrait son terme en 2010», rappelle Viavoice. Du coup, est-il opportun de se lancer dans une réduction des dépenses publiques, au risque de compromettre la croissance ? Sur ce point, les chefs d'entreprise sont très partagés : 48% estiment que la réduction des déficits publics doit être une priorité du gouvernement tandis que 44% pensent qu'il faut d'abord soutenir la croissance. «C'est dire que cet arbitrage entre austérité et relance apparaît difficile aux dirigeants», constate l'institut de sondage.

Source (Les échos)

Remarque: le dossier d'analyse peut être téléchargé à partir du site Les Echos

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche