Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:32

Le nombre de petites PME qui disparaissent faute de repreneurs demeure important alors que, dans le même temps, de nombreux entrepreneurs abandonnent leur projet de reprise après de vaines recherches. Ils retrouvent alors souvent le salariat en devant mettre, à regret, leur fibre entrepreneuriale au fond de leur poche. Il n’existe certes pas de statistiques qui permettent de plaquer des chiffres précis sur ce paradoxe, mais les témoignages abondent.
Une récente étude du Crocis (Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services de la CCI de Paris) pointe d’ailleurs ce problème du décalage entre l’offre et la demande, et ce aussi bien pour les transmissions de commerces que de PME. Ce travail établit, notamment, que 48 % des repreneurs potentiels désirent racheter une entreprise de plus de 5 salariés alors que ce type de société ne représente que 11 % des cibles. A l’inverse, 76 % des entreprises à céder ont au plus 2 salariés alors que seulement 35 % des repreneurs recherchent de telles structures. Logiquement, nous retrouvons cette inadéquation en termes de chiffre d’affaires. Alors que 26 % des repreneurs souhaitent diriger une structure réalisant plus de 600 000 euros de chiffre d’affaires, seules 16 % des cibles dépassent ce seuil.
Le candidat à la reprise optimisera ses chances en faisant preuve de davantage de souplesse.

source (cession-entreprise.com)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche