Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:44

Le regroupement des deux métiers au sein d'un pôle «corporate finance» devrait conduire la banque à se concentrer sur quelques grands secteurs

Par Alexandre Garabedian le 28/03/2012 pour L'AGEFI Quotidien - Edition de 7H

Depuis trois mois à la tête de SG CIB, Didier Valet et son bras droit, Christophe Mianné, remodèlent les contours de la banque de financement et d'investissement. Outre la mise en oeuvre à compter de début avril du plan de suppressions de 880 postes en France – les 700 suppressions prévues à l'étranger ont déjà été réalisées – les deux dirigeants ont engagé plusieurs évolutions de périmètre au sein de la BFI de la Société Générale. Comme par exemple, pour les métiers de taux, change et crédit, le rapprochement des activités de marché et celles de la trésorerie, qui traite les mêmes sous-jacents.

L'une des réformes les plus marquantes consistera à rapprocher, le mois prochain, les activités de fusions et acquisitions de celle du primaire actions (ECM). Thierry d'Argent, l'actuel patron du M&A, coiffera ce nouveau pôle baptisé corporate finance. Laurent Morel, le responsable mondial de l'ECM, sera appelé à d'autres responsabilités au sein de la banque.

Pour ses promoteurs, la logique du rapprochement est claire. Les mandats de conseils en M&A trouvent souvent un débouché sur le marché actions: augmentation de capital pour financer une opération, sortie en Bourse d'une société détenue par des fonds de private equity, etc. D'où l'idée de rapprocher ces expertises.

Mais la constitution de ce pôle corporate finance a aussi des vertus défensives, alors que les BFI sont confrontées à la faiblesse persistante des activités de M&A et de primaire actions. La Société Générale, en particulier, a beaucoup recruté en 2009 et 2010 pour constituer un pôle de fusions et acquisitions digne de son rang. Avec un succès relatif: entre 2010 et 2011, elle s'est hissée de la 10e à la 4e place du classement des banques d'affaires en M&A réalisé par L'Agefi sur le marché français. Dans l'ECM, la Société Générale n'apparaît pas dans les dix premières banques européennes en 2011, selon Dealogic.

«Le timing du renforcement en M&A n'était pas forcément optimal, concède un banquier maison. Il faut accepter de se concentrer sur quelques grands secteurs, en partant de l'expertise de la recherche». Selon des sources internes, le nouveau pôle corporate finance de SG CIB devrait ainsi se focaliser sur l'énergie et les matières premières, les institutions financières, la distribution – où le groupe a récemment recruté une équipe d'analystes actions –, ou encore les médias et les télécoms.

Source (AGEFI.fr)

Partager cet article

Repost 0
L. Martinez - dans News
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 22/07/2012 13:42


Blog(fermaton.over-blog.com).No.7- THÉORÈME NATION. -La société et les mathématiques ?

Présentation

  • : Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • Le blog des FUSACQ (FUSACQs ou FUSAQ ou M&A), et de la Gouvernance, par L.M.
  • : FUSACQ, FUSAQ, FUSACQS, M&A, Organisation d'entreprise, Fusion, Acquisition, Urbanisme des systèmes d'information, TPE, PME, économie, gouvernance, architecture d'entreprise, urbanisme d'entreprise
  • Contact

Recherche